Accueil du site / Précédentes éditions / Événement 2013 / Les invités

Votre navigateur vous permet de vous abonner facilement à de nouveaux flux, en cliquant sur les liens ci-dessous. Fils RSS Arts en Scènes

Recherche

France Hogué

France Hogué a été formée dans l’atelier de Ricardo Licata aux Beaux-arts de Paris, un vivier où se sont rencontrés des générations de mosaïstes contemporains.
Après la pratique monumentale pour des chantiers publics et privés, elle forme et sensibilise à la mosaïque aux Ateliers de la ville de Paris, aux écoles d’art Américaines de Fontainebleau ou lors de stages à Paray le Monial.
Son travail parle d’abstraction, de quintessence. Elle passe de l’infini du cosmos à la réalité de la vie et des matières. Chacun de ses voyages l’emporte dans une émotion où les traces d’écriture et les drames de la vie sont inscrits les uns sur les autres.
" J’ai découvert, grâce à la mosaïque, qu’il fallait ralentir le geste et le maîtriser. Oublier la rapidité du trait, l’obéissance et la souplesse du pinceau. Apprendre aussi à se plier aux exigences de la pierre pour en tirer le meilleur. Apprendre la patience pour savourer l’instant où le motif apparaît petit à petit. Parfois, il suffit d’une toute petite chose pour exprimer l’essentiel. J’utilise peu de choses, j’essaie de transmettre l’émotion que je ressens. "
Page web France Hogué

Marc Vernier

" La complexité se construit sur des structures simples "
Peintre, graveur, sculpteur, son travail de plasticien est une recherche d’équilibre et d’esthétique par l’emploi de moyens simples associés à des matériaux accessibles : bois, métal, ardoise, papier…
Inspirés des jardins japonais ou du Bauhaus, ses tableaux et dessins qu’il souhaite d’une grande sobriété sont le résultat d’une réflexion et d’une réalisation complexe. Proche du monochrome, les différentes intensités de noirs, de bruns et de blancs, le jeu des textures et les formats identiques forment un ensemble cohérent.
Ses livres sculptures, pièces uniques exclusivement, sont le prolongement en volume de sa peinture.
" J’ai choisi pour Jardin d’Artistes 2013 de réunir autour de mon travail les sculptures d’Emmanuel Bourgeois, les papiers de Véronique Mir Nezan et les œuvres des plasticiens Catherine Wintzenrieth et Jean-Marc Vachter."
Page web Marc Vernier
Á l’international...

Karem Ami

Diplômée de l’école de l’Art Institute of Chicago et du Boston Muséum School, elle a poursuivi des études en Italie (Scuolo Mosaici Orsoni, Venise), en Équateur, au Costa Rica, au Mexique et en Irlande.
Fondatrice et directrice exécutif de la CMS, école de mosaïque de Chicago, elle a été nommée Président Émérite de la Society of American Mosaic Artists.
Passionnée de création, Karen Ami a exposé dans plus de 24 pays.
Elle enseigne la mosaïque fondée sur l’histoire de l’art, le dessin, la sculpture et l’art conceptuel.
" Tout au long de ma carrière, j’ai exploré les thèmes de l’amour et de la nature, la décomposition et la ré-émergence, la mort et la renaissance. J’ai utilisé des cœur déformés / organes / fruits / plantes comme des métaphores de l’organisme vivant d’appel d’offres, la couleur et la texture s’employant à révéler les secrets et la beauté qui se trouvent sous la surface. La finesse de l’argile et de la fragilité du verre créent des surfaces sculpturales qui sont à la fois sensuelles et dangereuses. Créer en mosaïque, c’est répondre à un besoin d’assembler une multitude d’éléments et de textures… "
Page web Karen Ami

Sue Giannotti

Sue Giannotti dirige une galerie – centre de mosaïque à St. Louis, Missouri.
Ses travaux ont été présentés dans plusieurs expositions nationales et elle continue à être l’un des meilleurs professeurs des arts de la mosaïque aux États-Unis.
"La symbolique de la mosaïque en relation avec la vie est frappante. Chaque tesselle est unique par la taille, la couleur ou le placement. Seule, chacune a la beauté et la valeur, mais joint avec les autres, elle devient partie intégrante d’une existence plus puissante…"
Page web Sue Giannotti

Mattéo Randi

Matteo Randi est né à Ravenne en Italie et a débuté sa formation en art de la mosaïque à l’âge de 11 ans. Il poursuit ses études à l’Institut Gino Severini d’Arte, puis à l’École Nationale de la Conservation des Mosaïques à Ravenne.
Matteo Randi est un artiste mosaïste original qui obtient des prix dans les grandes expositions artistiques à travers les États-Unis. Son travail peut être vu dans les milieux publics et privés d’Italie, France, Luxembourg et à Chicago à la Galerie des mosaïques contemporaines à Navy Pier.
Sa formation en art classique et contemporain est sans précédent ; sa passion, son respect des matériaux et des outils classiques se reflètent dans son travail et son enseignement.
Artiste en résidence à l’École de Mosaïque de Chicago pendant cinq ans, il occupe le poste de Directeur pédagogique de la CMS en 2011. Au sein de cet institut de formation haut de gamme où se côtoient des enseignants de toute nationalité, il applique un principe éducatif clair :
" L’excellence dans le respect de la tradition mêlé au dynamisme du contemporain."
Page web Mattéo Randi